Show Less
Restricted access

L’Échec culturel

Vie et mort d’un concept en sciences sociales

Series:

Edited By Albin Wagener

Cet ouvrage se propose d’explorer de façon critique le concept de culture, au sens anthropologique, au travers de ses différents impacts dans la vie sociale et politique.
En partant de la définition de l’être humain et de la séparation entre nature et culture, Albin Wagener évoque de façon progressive les problèmes sociaux, ethniques et politiques posés par un concept de culture qui ne fait que dissimuler des enjeux de pouvoir et représenter une version plus politiquement correcte de la notion de race.
Au fur et à mesure de cette exploration critique, qui s’appuie sur des travaux variés, l’auteur propose d’abandonner purement et simplement le concept de culture et d’envisager une théorie permettant de remplacer le vide ainsi laissé, grâce à une théorie des systèmes d’existence, capable d’embrasser la complexité de la vie quotidienne tout en évitant les écueils de discrimination.
Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE 4. De la politique de la discrimination acceptable

Extract

| 113 →

CHAPITRE 4

De la politique de la discrimination acceptable

L’hypothèse du joker culturel, comme nous venons de le voir, sème la confusion dans un certain nombre de domaines : en devenant interchangeable avec les concepts de nation, d’identité ou d’ethnicité, tout en investissant de manière inflationniste les sphères marchandes et communautaristes, le concept de culture devient bien plus qu’un simple instrument descriptif susceptible de reconstituer une sémiotique de la vie quotidienne ou de nous distinguer d’un environnement naturel ou animalier. Alors même que le concept de culture est censé pouvoir fournir des outils capables de nous renseigner sur la façon dont les sociétés et groupes humains fonctionnent et sont organisés, il pêche notamment en raison des limites du relativisme culturel, que nous ne considérons pas comme un simple accident épistémologique, mais comme une suite tout à fait logique de l’utilisation du concept lui-même. Observer les limites de l’utilisation du concept de culture, au-delà de son objectif premier, ce n’est pas simplement affirmer qu’il existe des mésusages du concept de culture, mais oser postuler le fait que ces mésusages sont inhérents au concept lui-même. En d’autres termes, nous souhaitons souligner ici le fait que distinguer le concept de ses utilisations pragmatiques brouille selon nous une nouvelle fois les cartes : en séparant l’essence épistémologique du concept de son opérationnalité immédiate, nous risquons de tomber dans...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.