Show Less
Restricted access

L’Échec culturel

Vie et mort d’un concept en sciences sociales

Series:

Edited By Albin Wagener

Cet ouvrage se propose d’explorer de façon critique le concept de culture, au sens anthropologique, au travers de ses différents impacts dans la vie sociale et politique.
En partant de la définition de l’être humain et de la séparation entre nature et culture, Albin Wagener évoque de façon progressive les problèmes sociaux, ethniques et politiques posés par un concept de culture qui ne fait que dissimuler des enjeux de pouvoir et représenter une version plus politiquement correcte de la notion de race.
Au fur et à mesure de cette exploration critique, qui s’appuie sur des travaux variés, l’auteur propose d’abandonner purement et simplement le concept de culture et d’envisager une théorie permettant de remplacer le vide ainsi laissé, grâce à une théorie des systèmes d’existence, capable d’embrasser la complexité de la vie quotidienne tout en évitant les écueils de discrimination.
Show Summary Details
Restricted access

CHAPITRE 6. Vers un humanisme postculturaliste

Extract

| 193 →

CHAPITRE 6

Vers un humanisme postculturaliste

Revenir aux bases des interactions humaines et sociales, après avoir abandonné la proposition d’utilisation du concept de culture, c’est avant tout comprendre le fonctionnement résolument interstitiel de ce qui permet de construire les sociétés : du terreau de la commune humanité à l’expression fine des diverses diversités, nos trajectoires investissent des seuils en respectant un certain nombre de métarègles grammaticales, le tout étant rendu possible grâce aux capacités que nous avons de pouvoir nous accrocher aux éléments saillants du monde qui nous entoure, et desquels nous parvenons à faire sens, individuellement et collectivement. Mais revenir simplement à ces bases reste insuffisant, dans la mesure où il est capital de pouvoir, à partir de ces éléments, construire une hypothèse théorique capable d’embrasser les valeurs, comportements et discours cachés par le concept de culture, tout en reconfigurant les frontières paradigmatiques et en permettant d’expliquer clairement les enjeux et les constructions des interactions, de la rencontre la plus anodine aux structures politiques. Car comme nous l’avons vu, si le concept de culture dispose de nombreuses faiblesses, l’abandonner revient à tenter de remédier à ces faiblesses en proposant un modèle à la fois plus souple dans son approche des finesses de la vie quotidienne, publique et politique, mais également ontologiquement plus solide en ce qu’il se base non pas sur des catégories prédéfinies, à savoir des produits, mais plutôt...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.