Show Less
Restricted access

La ritualité des rencontres

Modes de représentation littéraire

Edited By Karin Schulz and Fabian Schmitz

Leurs yeux se rencontrèrent – Jean Rousset a choisi de manière emblématique cette expression figée pour son étude magistrale sur la topique du coup d’œil comme rencontre première dans la littérature française. Son analyse montre exemplairement la sémantique et tradition rituelle de la rencontre comme motif littéraire dont la diversité des représentations reste encore inaperçue. Les contributions choisies pour ce volume reconsidèrent la ritualité des rencontres et ses modes divers de représentation dans la narration française du xixe et xxe siècle. Elles permettent de relire et décrire la variété d’échelons conceptuels ainsi que le contexte socio-culturel divers des notions du rituel et de la rencontre face à leur convergence et divergence sémantiques.

Show Summary Details
Restricted access

Ritualité des rencontres et production du récit dans les fictions narratives du xixe siècle (Julie Anselmini)

Extract

| 41 →

Julie Anselmini

Ritualité des rencontres et production du récit dans les fictions narratives du XIXe siècle

Abstract: In fictional narratives of the second half of the 19th century, the significance of the ritual encounter as a source and framework for the story reveals the desire to reinvent the enchantment of the world as well as the quest for the sacred – even by making the act of story-telling sacred itself.

Que le récit naisse de la rencontre, programmée ou improvisée, d’un groupe de personnes, est une idée aussi ancienne que féconde : le Décaméron de Boccace, au XIVe siècle, et l’Heptaméron de Marguerite de Navarre, au XVIe siècle, mettent par exemple en scène un groupe de personnes de qualité, accidentellement réunies en un lieu isolé par une épidémie de peste (chez Boccace) ou par la crue d’un fleuve (chez M. de Navarre), et qui se racontent des histoires pour passer le temps. Notre objet, cependant, outre qu’il concerne la littérature du XIXe siècle, est plus précis, puisqu’il a trait à des rencontres rituelles, qui ont donc, au sens faible, un caractère de régularité et de coutume, et qui, au sens fort, ont les caractéristiques et les fonctions d’un rite, soit d’une cérémonie réglée ayant valeur initiatique ou liturgique, et qui fonde en cela une communauté, plus ou moins large,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.