Show Less
Restricted access

« Oser plus de social-démocratie » La recréation et l’établissement du Parti social-démocrate en RDA

Mit einer deutschen Zusammenfassung

Series:

Etienne Dubslaff

Cette étude retrace l’année d’existence autonome du Parti social-démocrate en RDA depuis sa fondation à la veille de la chute du Mur jusqu’à la réunification allemande. D’abord parti résolument révolutionnaire à l’encontre du régime de la RDA, le SDP puis SPD se mue progressivement en acteur majeur de la scène politique est-allemande et nationale. À aucun moment, il ne cesse d’affirmer une identité sociale-démocrate est-allemande originale. Au-delà de leurs actes, les aspirations des membres fondateurs sont au centre de ce livre.

Dieses Buch befasst sich mit dem Werdegang der Sozialdemokratischen Partei in der DDR von ihrer Gründung kurz vor dem Mauerfall bis zur staatlichen Vereinigung Deutschlands. Die ursprünglich revolutionäre, gegen die SED gerichtete Partei wird nach der friedlichen Revolution zunehmend zu einem wichtigen Akteur in der DDR und in beiden Teilen Deutschlands. Dabei hält die SDP/SPD stets eine originelle, ostdeutsch geprägte sozialdemokratische Identität hoch. Neben den Handlungen der Partei stehen auch die Hoffnungen und Wünsche der Gründergeneration im Vordergrund.

Show Summary Details
Restricted access

Quatrième chapitre : L’identité sociale-démocrate en évolution

Extract



En l’espace d’un trimestre, le Parti social-démocrate en RDA est passé d’un groupuscule d’une quarantaine de personnes à un parti de 30 000 membres. Il doit se structurer plus avant, à plus forte raison que le Directoire en revendique 100 000523. Il en va de sa capacité à agir politiquement. Le congrès de Leipzig du 22 au 25 février est l’occasion de se doter d’un programme et de statuts étoffés qui sont appelés à régir les structures horizontales et verticales du parti et à l’élaboration desquels elles ont toutes contribué. Dans leurs évolutions, les textes demeurent tiraillés entre la quête d’une identité propre et la nécessité de s’adapter au modèle ouest-allemand, dès lors que les fusions des deux partis et des deux États allemands entrent en ligne de mire et sont souhaités par une écrasante majorité des citoyens est-allemands.

Il en va aussi de l’autorité du Directoire et de l’influence de la base. On observe un enchevêtrement de relations entre les élites successives du SPD-Est, la base, les structures intermédiaires ou les délégués des congrès, et l’élite du SPD-Ouest dont l’influence va en s’accroissant. Depuis début février, les sessions de coordination des deux Directoires sociaux-démocrates ont commencé leurs travaux. Les archives de cette commission ne sont pas accessibles, mais il est hautement probable que le parti ouest-allemand ait pesé sur les travaux programmatiques du SPD-Est. Pour la partie...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.