Show Less
Restricted access

Les facettes de l’interprétation multiple

Series:

Edited By Katarzyna Wołowska

La problématique de l’interprétation, entendue comme un processus dynamique de la lecture ou comme une réception créative de la production verbale de l’homme, intéresse depuis des décennies toute science concentrée sur la langue et la culture, surtout la linguistique et la recherche en littérature. Le présent ouvrage recueille des textes qui abordent la problématique éponyme sous des angles différents, employant des outils méthodologiques variés, propres aussi bien à la linguistique qu’à la recherche en littérature, à la didactique ou à l’analyse sémiotique au sens large. Cette panoplie d’approches témoigne de ce que le terme d’interprétation lui-même se laisse soumettre à une interprétation multiple – multiple au sens positif, impliquant une diversité d’acceptions créative.

Show Summary Details
Restricted access

Catherine Bourgoin: L’interprétation multiple,

L’interprétation multiple,

voie d’initiation à la lecture littéraire

Extract

Catherine Bourgoin

Résumé: L’un des objectifs du cycle 3 est d’initier les élèves à la lecture littéraire, celle qui exige du lecteur qu’il s’approprie le texte et en propose une interprétation. Cet article traite des modalités d’enseignement à mettre en place pour permettre cette initiation. Nous nous sommes appuyés sur les travaux de C. Tauveron et de S. Martin pour construire un dispositif didactique qui a été testé dans deux classes de 6ème. Nous montrons ici comment ce dispositif – le racontage comme conversation avec le texte associé à un outil « stratégique » pour accompagner le lecteur – est à même d’initier des élèves à la lecture littéraire parce qu’il suscite des interprétations multiples. Cette recherche a mis au jour un certain nombre de conditions : un texte résistant, des lectures complémentaires pour enrichir la bibliothèque intérieure des élèves et des écrits individuels préalables à leur prise de parole. Quant à l’outil « stratégique », il nécessite une appropriation qui ne peut pas se faire uniquement par la métacognition pour les élèves qui rencontrent le plus de difficultés. Mais l’un des obstacles majeurs à ce type de lecture reste les représentations des élèves quant à l’acte de lire. L’une des pistes serait d’utiliser une autre forme de racontage : l’écriture dans le texte en prêtant sa voix aux « sans voix » comme le propose S. Martin.

Mots-clés : lecture littéraire, racontage, stratégie de lecture,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.