Show Less
Restricted access

Grammaire des couleurs

Series:

Cécilia Bernez

Cet ouvrage propose une analyse inédite du lexique chromatique : le mot de couleur y est analysé systématiquement dans une perspective syntactico-sémantique ainsi que constructionnelle. Premièrement, l’étude se focalise sur la place d’unités comme rouge au sein du lexique en les comparant aux noms de qualité auxquels ils sont à tort assimilés, puis aux autres termes chromatiques, noms ( couleur, nuance …) et verbes ( colorer, nuancer …). La seconde partie définit les unités chromatiques issues d’opérations de construction : la conversion ( framboise), la composition ( rouge opéra, vert Véronèse) et l’assemblage syntaxiforme ( bleu de Prusse, rouge tyrien). Un nom étant toujours intégré, la relation entre propriété chromatique et référent (nom commun, nom propre) est au centre de la description.
Show Summary Details
Restricted access

Annexe III– Corpus additionnel

Extract



« Le soleil éclate en cent étoiles scintillantes à travers le branchage mouvant du pommier dans le vent devant la fenêtre, constellations blondes, fauves, cuivre, dorées, jaune paille, orangées, ocre, sable et isabelle pâle, multipliant les rayons droits, centrés, courts, aigus et vifs comme un trille ; l’été des Indiens a gommé la palette des verts : oubliés le tilleul, l’amande, l’émeraude, céladon, pomme, bouteille, olives, nuances reposantes dans l’accablement d’août, le feuillage des érables s’ensemence de garance, carmin, cinabre, corail, écarlate et coquelicot, brique et ponceau, tango, bordeaux, cramoisi, sanguine et rubis, les glacis, riches de rouges, grenats, pourpres ou vermeils, donnent au monde une chair incarnate sous un ciel au bleu surnaturel où le vent jette sa transparence laminaire et sèche de sorte que se tordent les branchages devant la lumière solaire et la diffusent en fragments tremblants, bain, ivresse, furie ; existe-t-il une idée ou des mots qui vaillent cette minute d’éblouissement ? » (M. Serres, Les cinq sens, 1985)

Le corpus ci-dessous n’est pas présenté dans un but lexicographique : il est loin d’être exhaustif et ne donne pas la définition des occurrences (en d’autres termes il n’explique pas quelle est la propriété du référent du N). Ce n’est pas non plus la liste des exemples utilisés dans le travail de thèse. Loin d’être l’énumération complète de tout le lexique chromatique, sont rassemblés...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.