Show Less
Restricted access

Grammaire des couleurs

Series:

Cécilia Bernez

Cet ouvrage propose une analyse inédite du lexique chromatique : le mot de couleur y est analysé systématiquement dans une perspective syntactico-sémantique ainsi que constructionnelle. Premièrement, l’étude se focalise sur la place d’unités comme rouge au sein du lexique en les comparant aux noms de qualité auxquels ils sont à tort assimilés, puis aux autres termes chromatiques, noms (couleur, nuance …) et verbes (colorer, nuancer …). La seconde partie définit les unités chromatiques issues d’opérations de construction : la conversion (framboise), la composition (rouge opéra, vert Véronèse) et l’assemblage syntaxiforme (bleu de Prusse, rouge tyrien). Un nom étant toujours intégré, la relation entre propriété chromatique et référent (nom commun, nom propre) est au centre de la description.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre II – Acolytes de Couleur : Entre Nuance, Ton, Teinte et Coloris.

Extract

| 117 →

Chapitre II – Acolytes de Couleur : Entre Nuance, Ton, Teinte et Coloris

Il s’avère relativement difficile de définir les unités chromatiques coloris, nuance, teinte et ton parce que toutes désignent de la couleur, au sens le plus général possible. Preuve en est de la substitution presque toujours possible de chacune d’elles avec le terme générique couleur. Cependant, chacune spécifie la couleur, en précisant sur quels critères elle est alors évoquée. Les exemples qui interdisent les substitutions entre unités dans des emplois soi-disant (presque) synonymiques montrent que chaque unité a effectivement une propriété sémantique qui la distingue des autres. Cette polysémie relative occasionnelle ne facilite pas leur description : dans les dictionnaires, matériel de référence dans notre étude puisque regroupant les données qui sont les sources de notre analyse, les unités servent à se définir les unes les autres et sont mises en relation de façon non consensuelle.

Exemples de relations entre les unités dans les définitions lexicographiques

Dans le Trésor de la Langue française (désormais TLF), toutes les entrées définissant Teinte commence par Couleur (qui)… Dans le Larousse (désormais Lar.), la teinte est une « nuance de couleur ». Dans le TLF encore, nuance est donnée comme synonyme de ton. Dans un second emploi, c’est une sorte de teinte : « Teinte qu’on peut distinguer d’autres,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.