Show Less
Restricted access

Traverser

Mobilité spatiale, espace, déplacements

Series:

Edited By Adrien Frenay, Lucia Quaquarelli and Giulio Iacoli

S’il a été possible de penser la localisation comme support privilégié de l’idée même de culture, nous assistons sans doute aujourd’hui à une inversion qui fait du déplacement, de la mobilité et de la migration des pratiques constitutives des significations culturelles. Les lieux, d’ordinaire observés comme des images fixes, doivent alors être envisagés aussi comme les supports mobiles d’une multiplicité de parcours et de discours dotés d’une intensité configurante et modélisante.

Ainsi, les études rassemblées ici questionnent le rapport entre espace et littérature à partir de l’idée que notre expérience du « réel » s’élabore de manière relationnelle et discursive. Les récits qui se construisent à partir de l’expérience de mobilité spatiale nous offrent une porte d’entrée privilégiée pour observer la dimension performative de la narration, la capacité qu’ont la littérature et les arts de s’insérer dans l’ensemble varié et stratifié de nos expériences, d’influencer notre rapport au monde et notre figuration de l’espace.

Dans la perspective de cette « mise en relation », la question de la mobilité interroge ici les représentations institutionnelles et individuelles de l’espace ; les projections cartographiques et les pratiques d’appropriation du territoire ; les notions de vitesse, d’accélération et de lenteur ; le droit de passage et les frontières.

Adrien Frenay travaille à l’Université Paris Nanterre (CSLF EA 1586). Ses recherches portent sur les transformations du roman français (XIXe-XXIe) liées à la mobilité spatiale.

Giulio Iacoli travaille à l’Università degli Studi di Parma. Ses intérêts de recherche sont la théorie littéraire, la géographie culturelle et les études queer.

Lucia Quaquarelli enseigne à l’Université Paris Nanterre (CRPM EA 4418). Ses recherches portent sur les formes de la narration contemporaine. Ses derniers travaux sont consacrés à la relation entre la marche et l’écriture.