Chargement...

Dispositifs éducatifs en contexte mondialisé et didactique plurilingue et pluriculturelle

de Martine Derivry-Plard (Éditeur de volume) George Alao (Éditeur de volume) Soyoung Yun-Roger (Éditeur de volume) Elli Suzuki (Éditeur de volume)
Collections XIV, 219 Pages
Série: Transversales, Volume 38

Résumé

Suite au Précis du Plurilinguisme et du Pluriculturalisme (2008), et en continuité avec l'ouvrage Didactique plurilingue et pluriculturelle : l'acteur en contexte mondialisé (2012), le débat didactique se poursuit et continue de déconstruire et de revisiter les catégories habituelles de l'enseignement et de l'apprentissage des langues et des cultures. De nouvelles notions émergent et des trames se tissent. Cet ouvrage centre son attention sur les dispositifs en contexte mondialisé : il met en relation une variété de langues et d'approches en s'appuyant sur des contextes éducatifs et sociaux participant au processus de mondialisation multiforme. Il s'agit d'identifier des interstices et des interfaces entre les acteurs, les institutions éducatives, les lieux, les langues et les dispositifs d'enseignement et d'apprentissage en présence. C'est ici que se jouent les changements et les frictions de la mondialisation, entre paradigme monolingue et paradigme plurilingue. Ces points de contacts permanents, structurants ou bien à l'opposé discontinus et éphémères, permettent de percevoir comment se construit une didactique plurilingue et pluriculturelle posant d'emblée comme principe épistémologique et heuristique, la diversité, le multiple et le pluridimensionnel. C'est ce que proposent les contributions de cet ouvrage.

Table des matières

  • Couverture
  • Titre
  • Copyright
  • Sur l’auteur
  • À propos du livre
  • Pour référencer cet eBook
  • Table des matières
  • Remerciements
  • Avant-Propos: Thomas Szende & Itesh Sashdev
  • Références
  • Introduction: Martine Derivry-Plard, George Alao, Soyoung Yun-Roger, Elli Suzuki
  • Partie 1 : Perspective plurilingue et pluriculturelle : évaluation et outils au service des dispositifs didactiques
  • Repenser les certifications de langues : les atouts de l’approche Portfolio et des centres linguistiques universitaires: Mathilde Anquetil
  • Dimensions politiques et sociales de l’insertion des certifications internationales à l’université
  • Implicites politiques
  • Discours auto-promotionnels
  • Dimension sociale de la validité
  • – Pertinence/utilité ou validité contextuelle
  • – Implication de valeurs ou validité interculturelle
  • – Conséquences sociales ou validité politique
  • L’apport de l’approche Portfolio pour une certification contextualisée dans les Centres Linguistiques Universitaires
  • Le PEL pour conjuguer valeur internationale et contextualisation
  • Les atouts des Centres Linguistiques Universitaires pour de nouveaux modèles de certification en langues étrangères
  • Pistes de travail pour légitimer socialement des certifications plus contextualisées
  • Bibliographie
  • Globalisation, Intercultural Understanding and Identity: Learning from the International Baccalaureate: Mico Poonoosamy
  • IBDP and the challenges of internationalising knowledge
  • Being without being in the world
  • Intercultural understanding and Western assumptions
  • The IB, international education and universalism
  • The IB, globalisation and internationalisation
  • A second language: intercultural respect through a western matrix?
  • International education and cultural assimilation
  • From international to intercultural education
  • Languages, Identity and the IB
  • Catering for all knowledges?
  • Bibliography
  • Le manuel de langue au Timor oriental, carrefour de rencontres plurilingues: Lúcia Vidal Soares, Maria Helena Araújo E Sá
  • Le portugais, un vecteur du plurilinguisme
  • Cadre méthodologique
  • Le paysage linguistique curriculaire
  • Les manuels de portugais et l’approche plurilingue et pluriculturelle
  • Ponts ou carrefours ?
  • L’iconographie
  • Les pages spécifiques
  • Les points de vue
  • Synthèse et perspectives
  • Bibliographie
  • Outil de production en FLE dans un contexte pluriculturel : les dictionnaires bilingues français-chinois: Xinxia Wang
  • Apprentissage des langues et dictionnaires bilingues
  • Outil de production en français : quels dictionnaires privilégier ?
  • Quelques insuffisances du dictionnaire français-chinois en tant qu’outil de production en FLE pour les apprenants chinois
  • Informations sémantiques : impact, classement et accumulation dans les dictionnaires bilingues
  • Informations syntaxiques ou les ambiguétés des dictionnaires bilingues
  • Informations collocationnelles : l’utilité de décodage et d’encodage ?
  • En guise de conclusion : repenser les dictionnaires bilingues dans une perspective plus plurilingue ?
  • Bibliographie
  • Dictionnaires
  • Vers la construction d’une compétence interculturelle dans la formation des jeunes traducteurs: Anda Rădulescu, Daniela Dincă
  • Formation des traducteurs dans un contexte multilingue
  • Objectifs de la recherche
  • Corpus de travail
  • Compétences des traducteurs
  • Etapes de la démarche traductive
  • Approche méthodologique de la traduction interculturelle
  • Pour des dispositifs de formation des traducteurs « non-natifs »
  • Bibliographie
  • Corpus de textes littéraires
  • Vers une didactique de l’intercompréhension linguistique dans la Caraïbe ?: Renauld Govain
  • L’IC : une définition linguistique et didactique
  • Approche didactique
  • Un cas de communication en IC
  • Pour une unité expérimentale d’initiation à l’IC
  • Pour une didactique de l’intercompréhension
  • Bibliographie
  • Partie 2 : Mondialisation et l’espace Europe-Asie : tensions et impacts sur les politiques et dispositifs d’enseignement plurilingue et pluriculturel
  • Mobilité étudiante. Reconnaissance institutionnelle et enjeux didactiques: Elli Suzuki
  • Questionnement sur la reconnaissance institutionnelle de la mobilité étudiante
  • Mobilité étudiante à l’Université Bordeaux-Montaigne : état des lieux
  • Mobilité étudiante au sein de la section d’études japonaises
  • Méthodologie
  • Apports de la mobilité à l’étranger
  • Directives en faveur de la mobilité étudiante
  • Nécessité de la formation pour la mobilité
  • Reconnaissance institutionnelle et mise en valeur de l’expérience de la mobilité dans l’enseignement
  • Mesures proposées pour la mise en œuvre d’une véritable politique plurilingue et pluriculturelle
  • Bibliographie
  • Enjeux de la contextualisation du CECRL dans un pays extra-européen : le cas de l’enseignement du FLE au Japon: Fumiya Ishikawa
  • Le Japon face aux mouvements de contextualisation du CECRL
  • Certifications des compétences chez les apprenants : le DELF-DALF et le DAPF
  • Spécificités des classes de français du cursus universitaire japonais
  • Macro et micro-contextes universitaires
  • Motifs principaux d’apprentissage chez les étudiants japonais
  • Bilan et les enjeux dégagés
  • Bibliographie
  • Manuel cité
  • Sitographie
  • Annexe
  • Configurations du corpus d’étude
  • Conventions de transcription
  • Etude comparative du « CECRL » et du « JF standard d’enseignement de la langue japonaise » : question d’interprétations: Saeri Yamamoto
  • Le JF Standard et la Fondation du Japon
  • Analyse comparative du CECRL et du JF Standard
  • La « Citoyenneté démocratique » et la « Cohésion sociale » : des citations directes
  • La « Diversité linguistique » : Où ? Quelle(s) langue(s) ?
  • La « compréhension mutuelle » : un pas vers l’Autre ?
  • Le « Plurilinguisme » : une vision partiale et partielle ?
  • Une interprétation du « plurilinguisme » à des fins de politique monolingue
  • Bibliographie
  • Le CECRL et la culture éducative en Chine : confrontation ou convergence ?: Yan Xu
  • Performance du système éducatif chinois par rapport au modèle européen
  • Etude de repérage : un test blanc du Tef
  • Modalité d’étude
  • Composition du corpus
  • Bilan de l’étude
  • Rencontre de deux cultures didactiques : les curricula nationaux chinois et le CECRL
  • Niveau institutionnel : Une idée d’unification ou de diversification?
  • Niveau didactique
  • Rôle de l’apprenant : Récepteur passif ou acteur social?
  • Descripteurs de rigueur ou de vivacité ?
  • Rôle de l’évaluation : Outil de sanction ou de formation?
  • Au-delà du CECRL et de la Chine, deux philosophies de l’éducation s’affrontent-elles ?
  • Bibliographie
  • Manuels cités
  • Résumés en français
  • 1. Mathilde Anquetil
  • 2. Mico Poonoosamy
  • 3. Lúcia Vidal Soares, Maria Helena Araújo E Sá
  • 4. Xinxia Wang
  • 5. Anda Rădulescu, Daniela Dincă
  • 6. Renauld Govain
  • 7. Elli Suzuki
  • 8. Fumiya Ishikawa
  • 9. Saeri Yamamoto
  • 10. Yan Xu
  • Abstracts in English
  • 1. Mathilde Anquetil
  • 2. Mico Poonoosamy
  • 3. Lúcia Vidal Soares, Maria Helena Araújo E Sá
  • 4. Xinxia Wang
  • 5. Anda Rădulescu, Daniela Dincă
  • 6. Renauld Govain
  • 7. Elli Suzuki
  • 8. Fumiya Ishikawa
  • 9. Saeri Yamamoto
  • 10. Yan Xu
  • Biographies

THOMAS SZENDE (EA4514 PLIDAM, INALCO)
ITESH SACHDEV (CETL-LWW, SOAS)

Avant-propos

Enseignement et apprentissage des langues et des cultures qu'elles soient nationales, régionales et locales, hégémoniques et périphériques, plurilinguisme et pluriculturalisme, mobilité internationale et identités hybrides, espaces mondialisés multiformes … Ces notions, complexes et sensibles qui rappellent que la didactique des langues doit désormais se positionner par rapport à un espace mondial de la connaissance et à des instruments adaptés à des sociétés où les appartenances multiples sont de plus en plus dominantes, suscitent un grand nombre d’interrogations à travers le monde et elles ont fourni matière à une réflexion sur leur mise en relation conceptuelle et pratique lors de deux colloques internationaux co-organisés par l’équipe PLIDAM (Pluralité des Langues et des Identités : Didactique, Acquisition, Médiations, EA 4514) et le CETL (Centre for Excellence in Teaching and Learning), dans le cadre d’une collaboration de plus en plus intense entre deux institutions sœurs prestigieuses ayant des histoires et des positionnements internationaux complémentaires : l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) et la School of Oriental and African Studies, (SOAS, University of London).

Après le volume Didactique plurilingue et pluriculturelle : l’acteur en contexte mondialisé , (Editions des Archives Contemporaines, Paris, 2012) qui initie le débat interdisciplinaire sur la didactique plurilingue et pluriculturelle par la mise en perspective des acteurs que sont désormais l’apprenant, l’enseignant et l’usager de langues, l’ouvrage aujourd’hui proposé au lecteur est le « prolongement éditorial » des deux manifestations (« Plurilingual and Pluricultural Education : Focus on ‘Languages of the Wider World », ← XI | XII → Londres, 19-20 février 2010 ; « Quelle didactique plurilingue et pluriculturelle en contexte mondialisé ? », 17–19 juin 2010) qui ont mobilisé des réseaux de plus de cent cinquante chercheurs anglophones et francophones d’une cinquantaine de pays à la suite du Précis (2008) et sa version anglaise the Handbook (2010).

Visant à mettre en relief les mutations, à la fois politiques et institutionnelles, sociales et technologiques, qui affectent l’enseignement/ apprentissage des langues et des cultures sur des terrains plurilingues et pluriculturels en contexte mondialisé, ce volume cherche à construire un espace de discours pratiques et théoriques sur les langues, les cultures et les sociétés, et s’organise en trois temps. Les premiers articles interrogent les outils pédagogiques et la question de l’évaluation selon une perspective plurilingue et pluriculturelle. Dans une deuxième phase, le volume examine divers dispositifs plurilingues et pluriculturels de l’école à l’université. La dernière partie est consacrée aux influences contrastées qu’exerce la mondialisation sur les divers contextes d’enseignement et les différentes formes de médiation.

Fidèle à ses orientations, l’équipe PLIDAM s’efforce ici d’éclairer des concepts et prémisses essentiels pour l’enseignement/ apprentissage des langues étrangères en lien avec des observations et pratiques précises. Cet ouvrage est le fruit d’une rencontre entre des didacticiens venus d’horizons divers, sensibilisés au plurilinguisme et au pluriculturalisme en contexte mondialisé, et décidés à contribuer à une didactique renouvelée par les prémisses questionnés. Au-delà du regard européen, le volume tend vers des horizons plus lointains (Caraïbe, Chine, Japon, Océanie, Madagascar …) de manière à poser le champ de cette didactique plurilingue et pluriculturelle.

De quelle manière la didactique des langues et des cultures doit-elle se renouveler au gré de l’évolution des expériences (socio)linguistiques, culturelles et économiques qui caractérisent notre monde ? Quels sont les implicites politiques dans les choix linguistiques ? Comment penser la certification et l’évaluation à l’échelle transnationale ? Quels dispositifs d’appropriation des langues dans un espace multilingue marqué par le numérique ? Comment reconfigurer la formation des enseignants de langues en tenant en compte ← XII | XIII → l’avertissement de Kramsch (2006 : 249-252) : « human communication is more complex than just saying the right word to the right person in the right manner » et de Zarate (1993 : 11) : « Tel un cheval de Troie, l’enseignant doit promouvoir l’apprentissage d’une langue et d’une culture étrangères alors que le système dans lequel il travaille est généralement orienté vers la promotion de l’identité nationale locale ». Voilà quelques questions qui traversent, sur des objets divers, la vingtaine de contributions de ce volume.

Croiser des expériences d’apprentissage et des situations d’enseignement revient à éclairer quelques-uns des contours de ce vingt et unième siècle. Se retrouvent dans l'ouvrage les grandes dynamiques du monde appréhendées sur un plan linguistique et culturel et qui questionnent les problèmes de l’intégration, les enjeux de l’intercompréhension et de la traduction ainsi que l’internationalisation des savoirs.

La sélection des articles, la préparation du manuscrit et l’édition de ce volume ont été placés sous la responsabilité de M. Derivry-Plard, G. Alao, S. Yun-Roger, E. Suzuki, enseignants et chercheurs confirmés et membres de PLIDAM EA 4514. Grâce à la réunion de leurs expertises complémentaires (anglais, yoruba, coréen, japonais), les lecteurs ont la garantie de consulter un ouvrage structuré avec clarté et réalisé avec soin.

Références

Kramsch, C. (2006). « From Communicative Competence to Symbolic Competence ». The Modern Language Journal, 90: 249-252.

Zarate, G. (1993). Représentations de l’étranger et didactique des langues. Paris, Didier.

Zarate, G., Lévy D., Kramsch, C. (2011). Handbook of multilingualism and multiculturalism. Paris, EAC.

Zarate, G., Lévy D., Kramsch, C. (2008). Précis du plurilinguisme et du pluriculturalisme. Paris, EAC. ← XIII | XIV → ← XIV | 1 →

Introduction

La question de recherche fondamentale que cet ouvrage aborde concerne la didactique plurilingue et pluriculturelle et elle est exposée non seulement en continuité avec le Précis1 (Handbook) mais également plus récemment avec l’ouvrage intitulé Didactique plurilingue et pluriculturelle : l’acteur en contexte mondialisé2. Alors que l’angle de l’acteur fut mobilisé avec ce dernier ouvrage, celui des dispositifs est convoqué ici pour contribuer à cet espace en construction. Par dispositifs, nous entendons les relations multimodales tissées entre les niveaux « micro » d’une simple tâche d’enseignement/apprentissage, insérée dans les niveaux « méso » des programmes, des curricula et des contraintes techniques, administratives et budgétaires, eux-mêmes enchâssés dans les niveaux macro de politiques linguistiques nationales et internationales.

Si la notion d’acteur social mobile, plurilingue et pluriculturel avec tous les degrés qu’impliquent la mobilité, le plurilinguisme et le pluriculturalisme s’affirme désormais comme un concept clé de la didactique plurilingue et pluriculturelle, la transcription de ce concept de plurilinguisme-pluriculturalisme en termes de dispositifs reste encore une gageure, même si des terrains européens et non européens permettent néanmoins une réflexion renouvelée des dispositifs en fonction des programmes, des curricula, des pratiques d’enseignement et de formation.

La question de la construction d’une didactique plurilingue et pluriculturelle se poursuit ici sous l’angle des dispositifs et du contexte de ← 1 | 2 → la mondialisation. Dans la mesure où ces dispositifs sont émergents, le défi supplémentaire concerne la première partie de cet ouvrage intitulée « Perspective plurilingue et pluriculturelle : évaluation et outils au service des dispositifs didactiques », puisque des outils pédagogiques et évaluatifs, au service de dispositifs plurilingues et pluriculturels en ébauche, sont néanmoins avancés et soumis à notre réflexion.

Résumé des informations

Pages
XIV, 219
ISBN (ePUB)
9783035195354
ISBN (PDF)
9783035202663
ISBN (Broché)
9783034315500
Langue
Français
Date de parution
2014 (Juin)
Published
Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2014. 219 p., nombr. tabl.

Notes biographiques

Martine Derivry-Plard (Éditeur de volume) George Alao (Éditeur de volume) Soyoung Yun-Roger (Éditeur de volume) Elli Suzuki (Éditeur de volume)

Martine DerivryPlard, Maître de conférences en anglais et didactique des langues à l'Université Pierre et Marie Curie - Paris 6, est membre du DILTEC EA 2288 et membre associé de l'équipe PLIDAM EA 4514. George Alao, Maître de conférences de yorùbá à l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), est membre de l'équipe PLIDAM EA 4514. Soyoung YunRoger, Chargée de cours au Département des études françaises à l'Université féminine Dongduk, Séoul, Corée du Sud, est membre du PLIDAM EA 4514. Elli Suzuki, Maître de conférences en japonais et didactique des langues à l'Université Bordeaux-Montaigne, est membre de l'équipe PLIDAM EA 4514.

Précédent

Titre: Dispositifs éducatifs en contexte mondialisé et didactique plurilingue et pluriculturelle