Show Less
Restricted access

Les interactions sociales en classe : réflexions et perspectives

Series:

Edited By Marcelo Giglio and Francesco Arcidiacono

Comment les élèves et les étudiants peuvent-ils apprendre à interagir avec l’autre ? Comment peuvent-ils interagir avec l’autre pour apprendre ? Comment les enseignants organisent-ils les différentes formes d’interaction dans une dynamique discursive au sein de leurs classes ? Les différents regards de la psychologie sociale et culturelle sur l’école ont largement contribué à rendre plus solide une nouvelle image de l’apprentissage en classe. Mais, les interactions sociales en classe méritent d’être constamment réexaminées ou repensées. Dans ce but, les contributions des quinze auteurs de ce livre exploitent, innovent et étudient les multiples interactions en classe et les conditions favorables aux processus d’enseignement-apprentissage. Dans une relation entre psychologie, sciences de l’éducation et modèles d’apprentissage, ce livre contribue à l’étude des processus interconnectés de développement individuel et social dans le cadre de l’enseignement obligatoire ou de la formation supérieure.

Show Summary Details
Restricted access

Outils culturels et dynamiques sociocognitives à l’œuvre pour apprendre en science à l’école: de l’intérêt de réitérer des situations interactives et outillées (Valérie Tartas)

Extract

Outils culturels et dynamiques sociocognitives à l’œuvre pour apprendre en science à l’école: de l’intérêt de réitérer des situations interactives et outillées

Valérie Tartas

Dans ce chapitre, nous partons d’une double interrogation: comment permettre aux élèves de transformer leurs savoirs initiaux en futurs instruments1 pour résoudre des problèmes dans les situations interactives d’enseignement-apprentissage guidées par l’enseignant? Comment étudier ces transformations dans ces situations du point de vue du chercheur en psychologie du développement et du point de vue de l’enseignant? À partir d’exemples d’interactions définies comme reposant sur quatre pôles (l’élève, l’enseignant et/ ou les autres élèves, le savoir à apprendre et les systèmes de signes et technologies utilisés), l’objectif est de montrer qu’il y a différentes façons de participer à une interaction argumentée à l’école élémentaire en sciences. Nous montrerons que toutes ne conduisent pas à une transformation du rapport de l’élève à l’objet d’apprentissage. Il est d’ailleurs intéressant tant du point de l’enseignant que du point de vue du chercheur en psychologie du développement d’étudier la façon dont les idées voyagent (Saxe et al., 2009), se transmettent, ou disparaissent au cours de situations d’interactions sociales outillées (via notamment les systèmes de notations externes élaborés conjointement). Nous avançons dans ce chapitre qu’une méthodologie de type micro-histoire d’une ← 55 | 56 → situation d’apprentissage2 que nous pourrions nommer micro-histoire...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.