Show Less
Restricted access

Les interactions sociales en classe : réflexions et perspectives

Series:

Marcelo Giglio and Francesco Arcidiacono

Comment les élèves et les étudiants peuvent-ils apprendre à interagir avec l’autre ? Comment peuvent-ils interagir avec l’autre pour apprendre ? Comment les enseignants organisent-ils les différentes formes d’interaction dans une dynamique discursive au sein de leurs classes ? Les différents regards de la psychologie sociale et culturelle sur l’école ont largement contribué à rendre plus solide une nouvelle image de l’apprentissage en classe. Mais, les interactions sociales en classe méritent d’être constamment réexaminées ou repensées. Dans ce but, les contributions des quinze auteurs de ce livre exploitent, innovent et étudient les multiples interactions en classe et les conditions favorables aux processus d’enseignement-apprentissage. Dans une relation entre psychologie, sciences de l’éducation et modèles d’apprentissage, ce livre contribue à l’étude des processus interconnectés de développement individuel et social dans le cadre de l’enseignement obligatoire ou de la formation supérieure.

Show Summary Details
Restricted access

Apprendre ensemble: des pistes pour structurer les interactions en classe (Céline Buchs)

Extract

Apprendre ensemble: des pistes pour structurer les interactions en classe

Céline Buchs

Cet ouvrage pose les questions suivantes: «Comment les élèves peuventils apprendre à interagir avec l’autre pour apprendre?» et «Comment l’enseignant organise-t-il les différentes formes d’interaction, de discussion ou de collaboration au sein de la classe?». Parmi les approches pédagogiques qui se focalisent sur les interactions sociales entre apprenants, les processus sociocognitifs et les conditions sociales d’enseignement, l’apprentissage coopératif (Cooperative learning, voir S. Sharan, 1999 pour une présentation des principales méthodes) propose des pistes pour apprendre à coopérer et coopérer pour apprendre (Slavin et al., 1985) et pour structurer le travail en groupe.

La méthode «Apprendre ensemble» (Johnson, Johnson & Holubec, 2008) représente un dispositif d’enseignement-apprentissage bien documenté avec des bases théoriques clairement identifiées (Johnson & Johnson, 2015; Slavin, 2014) et des ressources accessibles aux enseignants francophones (par exemple, Abrami et al., 1996; Howden & Martin, 1997; Howden & Kopiec, 1999; Rouiller & Howden, 2010). Cette méthode a l’avantage de proposer des principes généraux pour structurer le travail de groupe permettant à l’enseignant de se les approprier pour les ajuster à son contexte. Ces principes offrent ainsi des pistes de réflexion souples, adaptables aux différents âges (élèves ou étudiants) et tâches scolaires, sans nécessité de recourir à du matériel pédagogique spécifique. Ils ont pour objectif de stimuler des interactions constructives entre élèves au...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.