Show Less
Restricted access

Les fables à l’école

Un genre patrimonial européen ?

Series:

Brigitte Louichon, Marie France Bishop and Christophe Ronveaux

Cet ouvrage s’intéresse aux fables à l’école car le genre est présent au sein des écoles publiques européennes depuis le XIXème siècle. Des chercheurs européens en didactique de la littérature, regroupés au sein du réseau HELiCE, analysent quels enjeux didactiques sont impliqués dans l’enseignement des fables.

Show Summary Details
Restricted access

Comment Jean Bastaire, écolier français des années 1930, a rencontré les fables (Catherine Frichet)

Extract

Comment Jean Bastaire, écolier français des années 1930, a rencontré les fables

Catherine Frichet

Histoires de rencontres toujours renouvelées, les Fables de La Fontaine appartiennent sans conteste au patrimoine culturel français. Pour accéder à ce statut, il a fallu que les fables rencontrent elles-mêmes leur public au cours du temps, selon des modalités sans doute variées mais, au demeurant, très efficaces. L’approche d’un lecteur réel, à partir des traces qu’il a laissées, peut aider à déterminer les conditions de la découverte, de l’apprentissage et de l’appropriation du genre de la fable: l’exploitation du fonds Bastaire en fournit la possibilité.

Légué en 2008 par deux frères, Michel et Jean Bastaire, à l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, ce fonds est constitué d’une collection importante de livres et journaux populaires, de l’ordre de 10 000 documents, publiés entre 1840 et 1940, dont une bonne partie était destinée à un public jeune. Cette collection a été alimentée tout au long de leur vie par les deux frères. La collection est accompagnée des archives conséquentes de J. Bastaire, documents divers, intimes ou administratifs – correspondance, manuscrits, coupures de presse, photos – qui ont jalonné sa vie.

Figure représentative de l’intellectuel chrétien de gauche de l’aprèsguerre, J. Bastaire, décédé en 2013, fut un écrivain connu pour son engagement dans l’écologie chrétienne et pour son érudition théologique....

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.