Show Less
Restricted access

Évaluation partenariale des politiques publiques d’éducation

L’expérience d’un dispositif d’évaluation du fonctionnement de l’enseignement primaire

Series:

Jean-Marc Huguenin and Georges Solaux

Dans cet ouvrage, la méthode de l’évaluation partenariale est développée et appliquée à des cas concrets de politiques publiques d’éducation. Selon cette méthode, les parties prenantes aux politiques d’éducation sont associées aux principales étapes de l’évaluation. Cela permet aux partenaires sociaux d’influer sur le processus, de s’en approprier les résultats et d’en faciliter leur mise en œuvre.

L’ouvrage expose tout d’abord trois cas concrets d’évaluations partenariales dont les étapes d’analyse sont détaillées. Les perceptions et les réactions des parties prenantes y sont notamment relatées. Les évaluations sont ainsi décrites et vécues de l’intérieur. L’ouvrage effectue ensuite un retour critique en présentant les obstacles à l’évaluation partenariale (et les manières de les lever) ainsi que les conditions préalables à une évaluation efficace.

Show Summary Details
Restricted access

Introduction

Extract



Contexte

La République et canton de Genève (Suisse) a profondément réformé le degré primaire de son système éducatif dès la rentrée scolaire 2008. Cette réforme, intitulée « nouveau fonctionnement de l’enseignement primaire », introduit de nouvelles fonctions et de nouvelles structures. Dans ce cadre, les établissements, autogérés jusque-là par les équipes enseignantes, sont reconfigurés. Ils sont regroupés par région. Chaque établissement est doté d’une direction et d’un Conseil d’établissement réunissant les représentants des partenaires sociaux, dont les parents d’élèves. Chaque établissement est en outre appelé à développer un projet d’établissement. Une autonomie partielle portant sur les principaux domaines de gestion est déléguée aux établissements primaires par le Département de l’instruction publique, de la culture et du sport (DIP). Enfin, des ressources complémentaires sont allouées aux établissements défavorisés qui sont réunis dans un réseau d’enseignement prioritaire.

En parallèle à cette réforme, le degré primaire du système éducatif genevois entre dans un processus national d’harmonisation de la scolarité obligatoire. Cette harmonisation porte sur la mise en œuvre d’un plan d’études et de moyens d’enseignement communs aux cantons romands (francophones) de Suisse. Mais elle porte aussi sur l’intégration des élèves à besoins particuliers.

Les composantes du nouveau fonctionnement de l’enseignement primaire ont été définies dans la concertation par l’ensemble des partenaires sociaux...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.