Show Less
Restricted access

L’œuvre musicale, entre orchestre et école

Une approche didactique de pratiques d’écoute musicale

Series:

Isabelle Mili

Cet ouvrage traite de pratiques d’enseignement musical en milieu scolaire ordinaire. Des pratiques qui s’inscrivent dans une collaboration entre institutions culturelles et enseignement public. L’auteur analyse la construction d’une expertise d’écoute musicale chez des élèves de l’enseignement public. Comment des enseignants s’y prennent-ils pour « préparer » une classe à un concert donné ? Quels sont les contenus d’enseignement dans le cadre d’une activité de réception culturelle en écoute musicale ? Quels sont les gestes professionnels accomplis par l’enseignant et comment la médiation culturelle fait-elle sens pour les acteurs de la relation didactique ? Quelles sont enfin les caractéristiques du contrat didactique dans ce type de relation et ce contexte ? Une analyse didactique et une approche ethnographique des pratiques d’enseignement observées tentent ici de dégager certaines spécificités de ces situations très particulières d’écoute en milieu scolaire. Une contribution susceptible d’intéresser aussi bien les enseignants, les médiateurs culturels que les formateurs d’enseignants.
Show Summary Details
Restricted access

Conclusion

Extract



OBJECTIVER POUR AMÉLIORER LA MÉDIATION

Dans un entretien que nous avons déjà cité en introduction,1 la responsable du Service éducatif de l’Opéra de la Monnaie, Sabine de Ville, déclarait: «notre préoccupation centrale est de donner la possibilité aux jeunes, principalement par le véhicule du scolaire, de se réapproprier cet art [l’opéra, n.d.r.], qu’ils découvrent avec beaucoup d’intérêt.» Ce qui, pour elle, serait impossible sans la contribution des institutions culturelles belges, puisqu’«il n’y a pas de cours de musique à l’école, pas d’initiation (écoute) [et que] le savoir et la culture musicale ne se construisent pas à l’école».

Nous avons, quant à nous, rencontré des enseignants, dans des écoles publiques suisses et française, qui sont aussi des médiateurs de musique «savante». Pour mieux faire accéder les élèves à des «objets sonores» déterminés, ces enseignants-médiateurs se sont assigné pour objectif de construire l’expertise culturelle de leurs élèves et ont pour cela produit des situations didactiques dans lesquelles les milieux didactiques (extraits musicaux/ateliers de diverses natures/examen de partition/confrontations d’impressions d’écoute/schémas d’écoute/ définitions techniques…), la programmation et les rôles didactiques sont des facteurs déterminants. La partition, par exemple, a permis aux élèves de découper l’objet sonore. Bien que partiellement exploitée, celle-ci a livré quelques-uns de ses «secrets» à des jeunes novices. Elle les a renseignés sur un certain nombre...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.