Show Less
Restricted access

Action, interaction, intervention

A la croisée du langage, de la pratique et des savoirs

Series:

Edited By Nathalie Wallian, Marie-Paule Poggi-Combaz and Andrée Chauvin-Vileno

Dans tout lien social, l’échange entre partenaires inscrit le discours dans une interaction organisée, située, orientée, historiquement construite et régie par des normes : il vise à modifier un réel par un projet d’influence mutuellement ajusté et construit.
Cet ouvrage vise à analyser, à partir de productions langagières variées en contexte éducatif, les différents processus interactionnels de co-construction du sens lors d’une intervention à finalité éducative. Vingt-cinq chercheurs de six nationalités et de neuf champs différents sont représentés, la forte présence des Sciences du langage assurant la cohérence et la pertinence des modalités d’approche. La perspective est didactique car résolument centrée sur les savoirs, mais également sémiotique, actionnelle, culturelle et interculturelle.
Les objets de recherche sont appréhendés de façon interdisciplinaire tout en faisant varier pour l’analyse, et la focale et la nature des observations. Dans la dialectique discours-action, la diversité des pratiques éducatives questionne les conditions de leur médiation-appropriation: la spécificité du didactique en Education physique et sportive est particulièrement explorée.
Show Summary Details
Restricted access

Action, interaction, intervention: de nouveaux défis pour les chercheurs: Nathalie Wallian, Marie-Paule Poggi et Andrée Chauvin

Extract

NATHALIE WALLIAN, MARIE-PAULE POGGI ET ANDRÉE CHAUVIN

Action, interaction, intervention: de nouveaux défis pour les chercheurs

Résumé: L’intérêt de la recherche en éducation pour les processus langagiers a été renouvelé par la redéfinition du langage non plus comme le pâle reflet de la pensée mais bien comme condition même de l’action de penser et de la pensée en actes. Loin d’une approche cognitiviste radicale qui viserait à rationnaliser le fonctionnement humain, l’approche discursive de l’activité humaine cherche à prendre en compte les marques de l’interaction du sujet avec son environnement, certes, mais également les significations qu’il co-construit dans l’échange et qui le constituent comme sujet de parole se fai(di)sant en interagissant. Si (inter)agir revient à dire qui on est tout en étant structuré par la mise en mots de l’action et de la pensée en actes, l’activité langagière plurimodale engage le sujet (inter)agissant en lui permettant d’incarner sa pensée et de penser son acte de langage dans et par l’action: elle lui ouvre des pouvoirs d’agir en situation en lui permettant de se constituer en «logos», c’est-à-dire en sujet de parole intelligente et connaissante.Mots-clefs: processus langagiers, paradimes, recherche en education

Abstract: The interest of the educational research about language processes has been renewed by the redefinition of the language no more as a pale reflect of the thinking but as the condition of the act of thinking and...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.