Show Less

S’investir dans son travail : les enjeux de l’activité enseignante

Series:

Bernard André

L’activité de l’enseignant mobilise de manière importante sa personne, son histoire, ses affects. La notion d’investissement subjectif permet de rendre compte de ces aspects, en se focalisant sur les interactions de la subjectivité de l’enseignant avec son environnement de travail et ses activités. Cet ouvrage se fonde sur une étude clinique de seize entretiens d’auto confrontation, lors desquels les enseignants ont commenté les traces de leur activité préalablement enregistrée sous forme vidéo.
Comprendre ce qui est au cœur de cet investissement subjectif est un enjeu important, spécialement dans une période d’intensification et de complexification du métier d’enseignant. Cet ouvrage est destiné à un public pluriel : l’enseignant qui souhaite mettre des mots sur son activité ; le formateur d’enseignants qui cherche à rejoindre les préoccupations de ceux qu’il forme ; les acteurs ayant une fonction de soutien ou d’encadrement dans les écoles ; et finalement le sociologue intéressé par les enjeux du travail.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Synthèse 170

Extract

170 S’investir dans son travail : les enjeux de l’activité enseignante 11 Teachers invest their 'selves' in their work, often so closely merging their sense of personal and professional identity that the c1assroom or, in the case of primary head- teachers, the school becomes a major site for their self-esteem and fulfilment, and so too for their vulnerability. d’eux-mêmes et de leur satisfaction, et donc de leur vulnérabilité.11 (Nias, 1996, p. 297) Pour cette auteure, l’estime de soi se construit sur deux fondements: le sentiment d’efficacité personnelle, et le fait de pouvoir agir en accord avec ses croyances et ses valeurs. Pour Sarah, l’échec de Sylvie est une menace sur ces deux fronts. Son action se révèle inefficace pour per- mettre un progrès significatif concernant Sylvie, et ses propres réactions ne correspondent pas à ses valeurs quand elle se retrouve à perdre patience devant les échecs de Sylvie. Comment dans ces conditions poursuivre son investissement subjectif, alors même que potentielle- ment l’estime de soi se trouve menacée? SYNTHÈSE L’enseignement, comme métier de l’humain, ne peut esquiver la complexité des situations humaines, les dimensions plus émo- tionnelles et informelles des rapports humains. Elles ne constituent pas le contexte dans lequel s’inscrit une relation de production de travail réflexif: elles sont constitutives du travail réflexif lui-même, du rapport direct avec l’usager qu’il implique. (Maheu & Bien-Aimé, 1996, p. 192) C’est ainsi que la relation avec les élèves est le lieu...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.