Show Less

S’investir dans son travail : les enjeux de l’activité enseignante

Series:

Bernard André

L’activité de l’enseignant mobilise de manière importante sa personne, son histoire, ses affects. La notion d’investissement subjectif permet de rendre compte de ces aspects, en se focalisant sur les interactions de la subjectivité de l’enseignant avec son environnement de travail et ses activités. Cet ouvrage se fonde sur une étude clinique de seize entretiens d’auto confrontation, lors desquels les enseignants ont commenté les traces de leur activité préalablement enregistrée sous forme vidéo.
Comprendre ce qui est au cœur de cet investissement subjectif est un enjeu important, spécialement dans une période d’intensification et de complexification du métier d’enseignant. Cet ouvrage est destiné à un public pluriel : l’enseignant qui souhaite mettre des mots sur son activité ; le formateur d’enseignants qui cherche à rejoindre les préoccupations de ceux qu’il forme ; les acteurs ayant une fonction de soutien ou d’encadrement dans les écoles ; et finalement le sociologue intéressé par les enjeux du travail.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Enrôler les élèves 183

Extract

183L’engagement des élèves LES INTERRUPTIONS DU FLUX Une des perturbations qui est souvent relevée comme particulièrement dérangeante, se trouve être la catégorie des sollicitations extrêmes d’at- tention. La première raison invoquée quant à la perturbation occasion- née est la rupture du flux de la leçon: Avec Éric, c’est vrai que je sais pertinemment qu’à chaque fois il va me stopper dans mes consignes. Alors des fois ça m’agace plus que d’autres. C’est vrai que des fois, je ne vais pas répondre ou je vais être plus sèche. (E10) L’activité de l’enseignant est momentanément entravée, quelle que soit la réponse utilisée: prendre en compte la question, ce qui brise le flux, passer outre avec le risque de devoir tout reprendre par suite d’un blo- cage ayant empêché d’écouter les explications subséquentes. Mais même s’il choisit de passer outre sans grand dommage dans la compréhension, il arrive que, ne parvenant pas à endiguer une insistance devenant gênante et captatrice d’attention, il ne puisse faire autre chose qu’abdi- quer et finalement écouter la question. Car, et Thomas le dit très bien, il ne s’agit pas d’un comportement qui se veut perturbateur, contre lequel il serait plus facile de tenter de mettre le holà par une intervention ferme. L’élève qui interrompt l’explication par une question ou une demande ne cherche pas sciemment l’interruption, mais exprime soit une demande indirecte d’être...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.