Show Less

Discours et représentations du plurilinguisme

Avec une postface de Daniel Coste

Series:

Sofia Stratilaki

Comment décrire les représentations des langues et de leur apprentissage chez des apprenants ? Comment certaines représentations aident-elles les apprenants à construire une identité réflexive dont la dynamique se manifeste à travers les pratiques des langues ? Cet ouvrage s’inscrit dans la ligne des questionnements en linguistique et en didactique et porte sur les conditions dans lesquelles s’opère la construction d’une compétence plurilingue chez des élèves scolarisés dans les établissements de Buc, de Fribourg et de Sarrebruck. En s’appuyant sur des données empiriques, l’auteure essaie de tirer au clair la façon dont se dessine, à la rencontre des profils typologiques et des traits constitutifs des représentations identitaires, le répertoire langagier des élèves franco-allemands.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Postface 437

Extract

POSTFACE L’ouvrage de Sofia Stratilaki marque sans conteste une étape importante dans les travaux, aujourd’hui multiples, portant sur le bi-/plurilinguisme. La réflexion qu’elle mène, appuyée sur l’ensemble de données recueillies, personnellement et avec autant de scrupule que de ténacité, dans les trois établissements originaux que sont les lycées franco-allemands de Sarrebruck, de Buc et de Fribourg, s’inscrit certes dans des orientations et une continuité qu’elle revendique, mais répond aussi à une ambition qui lui est propre et de nature, sinon modélisante, du moins fortement théorique. Dès les premiers échanges auxquels avait donné lieu l’élaboration de la recherche dont cette publication est issue, s’est trouvée envisagée une démarche de comparaison entre les populations scolaires des trois lycées quant à leur environnement, leurs pratiques et les discours que les élèves produisent à propos de ces pratiques bi-/plurilingues. Il s’est agi, en tenant compte aussi des différences entre les organisations curriculaires des établissements, d’établir d’éventuelles relations entre ces diverses variables et les dires recueillis, d’où inférer de possibles similarités et contrastes entre les établissements dans les représentations tant individuelles que plus largement partagées du bilinguisme et du plurilinguisme. Cette visée a pleinement abouti et les lecteurs de l’ouvrage en auront trouvé les résultats dans les pages qui précèdent. Les histoires, les situations, les trajectoires et les mobilités des élèves ne sont pas les mêmes selon les...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.