Show Less
Restricted access

Argot(s) et variations

Series:

Jean-Pierre Goudaillier and Eva Lavric

L’argot n’est pas qu’un phénomène français, en témoignent les recherches sur les langages périphériques menées dans toute l’Europe. Et l’argot n’est pas un, il se décline dans l’espace, le temps, la société. Il entretient un rapport privilégié avec la bande dessinée ; dans cet ouvrage on trouve des exemples d’Astérix et d’autres héros traduits dans toute une série de langues, mais aussi des réflexions didactiques. Par ailleurs, plusieurs contributions se consacrent à des œuvres littéraires dans lesquelles l’auteur se sert de l’argot pour caractériser un certain milieu (drogue, université, armée…). Qui dit argot dit langage des jeunes, langage branché – celui-là aussi est représenté, au travers d’études empiriques et lexicographiques.
Show Summary Details
Restricted access

La langue parlée et argotique dans la Bande Dessinée « jeune » : Problèmes d’analyse – problèmes de traduction: Sabine Bastian

1.Introduction

Extract

SABINE BASTIAN

LA LANGUE PARLÉE ET ARGOTIQUE DANS LA BANDE DESSINÉE « JEUNE » : PROBLÈMES D’ANALYSE – PROBLÈMES DE TRADUCTION

Résumé

Dans le domaine de la recherche sur la Bande Dessinée, les travaux qui portent sur les moyens linguistiques en rapport étroit avec les images ne font pas défaut. Souvent, on a – à juste titre – mis en relief l’usage des phénomènes caractérisant notamment les dialogues, donc qui imitent avec une certaine authenticité la langue parlée ; rappelons les études multiples sur les onomatopées et les interjections. C’est toujours dans cette optique que cetarticle s’intéresse plus spécialement aux expressions « jeunes », souvent argotiques et verlanisées. Partant d’une description, inspirée par un regard croisé franco-allemand entre langues et cultures, nous nous interrogerons ensuite sur les façons (réelles ou potentielles) de traduire ces termes et formules. Les études récentes sur les traductions existantes pour ce genre d’expressions dans les BD plutôt « classiques », comme celles des séries « Les aventures de Tintin » avec leur version allemande : « Tim und Struppi » de Hergé (Biemann 2011, voir aussi Farr 2009 et Groensteen 2006) nous ont servi d’inspiration ; ou comme « Titeuf » de Zep (Partzsch 2009) d’exemples méthodologiques à discuter.

Parmi les supports servant de vecteurs de distribution des formes néo-argotiques telles certaines expressions jeunes, figure la Bande Dessinée (BD), nommée en allemand par le terme anglais Comic. Son importance ne cesse de cro...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.