Show Less
Restricted access

Le thème de l’aliénation par l’éducation dans la littérature allemande autour de 1900

Series:

Sophie Houtteville

Un malaise profond se fait jour à travers les romans d’éducation qui foisonnent soudainement autour de 1900. Une épidémie de suicides parmi les élèves de ce temps suscite en effet un intérêt accru pour la cause de l’enfant et de l’adolescent chez les auteurs de langue allemande de l’époque. Ceux-ci se font donc les transcripteurs d’une triple crise qui mine le tournant du siècle et qui est celle de la pensée, de la connaissance et de la pédagogie. Cette crise s’articule autour de la dualité rationnel-irrationnel issue du heurt entre la société moderne et matérialiste du rendement et les valeurs subjectives, romantiques, du passé. L’utilitaire s’est substitué à la culture. Ainsi, à travers le malaise et l’angoisse de l’enfant et de l’adolescent de nos romans d’éducation transparaissent ceux de l’artiste lui-même qui ne trouve pas sa place au sein d’une telle société.