Search Results

You are looking at 1 - 2 of 2 items for

  • Author or Editor: Martin Rodan x
Clear All Modify Search
Restricted access

Martin Rodan

Ce livre présente les nombreuses péripéties de l’Histoire culturelle de l’Occident, d’Homère et Moïse jusqu’à nos jours. Il traite les questions concernant l’identité européenne, les racines de notre monde moderne et le rôle de l’individu dans l’Histoire. Le sujet est présenté sous forme d’entretiens entre le narrateur et différents « personnages accessoires » tels Clarus l’encyclopédie, Golem l’ordinateur, Frigo le réfrigérateur, Diapo le projecteur et Ahuva la poupée gonflable. Le narrateur demande un passeport européen ; à cette fin, il doit prouver ses connaissances sur la culture du vieux continent. « Ses conseillers », l’encyclopédie et l’ordinateur, affirment qu’il faut posséder un savoir immense pour comprendre la culture européenne ; lui prétend au contraire qu’il faut plutôt connaître ses quelques grands génies. Quitte à paraître ridicule devant ses « assistants », il propose un pari : s’il réussit à les convaincre de la justesse de sa thèse, il obtiendra le passeport désiré. Mais pour y arriver, le narrateur, équipé et aidé de ses instruments accessoires, doit entreprendre un fascinant voyage à travers l’Histoire de la culture européenne.
Restricted access

Martin Rodan

Camus écrit dans ses Carnets : « Nous devons à l’antiquité le peu que nous valons. » En se référant aux vastes lectures et aux nombreux commentaires d’Albert Camus sur les œuvres philosophiques et littéraires gréco-latines et sur la Bible, ce livre entend montrer que l’antiquité constitue pour Camus le sol fertile dans lequel ses forces créatrices s’enracinent, le terreau où son œuvre prend corps : plus il s’inspire de l’antiquité, plus son œuvre devient originale. Une analyse détaillée de ses œuvres philosophiques ( Noces, Le Mythe de Sisyphe, L’Homme Révolté) et littéraires ( L’Etranger, L’Exil et le Royaume, La Chute), permet à l’auteur de cet ouvrage de reconsidérer les thèmes majeurs de la pensée de Camus comme le bonheur, l’absurde et la révolte, et d’appréhender sous un jour nouveau ses grands personnages littéraires, tels Meursault, Caligula, Janine ou Clamence.