Show Less
Restricted access

Le sentiment d’efficacité personnelle d’élèves en contexte plurilingue

Le cas du français au secondaire dans la Vallée d’Aoste

Series:

Isabelle Puozzo

Le sentiment d’efficacité personnelle est un facteur important à prendre en compte dans tout apprentissage. La perception que l’élève a de ses propres compétences influence considérablement son implication, sa persévérance et la réussite de ses apprentissages. Elle peut également favoriser le processus d’autorégulation qui a, lui aussi, un impact sur le parcours de l’élève. L’auteure part de l’idée que développer le sentiment d’auto-efficacité chez les apprenants, notamment de langues, peut l’aider à construire ses compétences et l’envie d’apprendre tout au long de la vie. Cet ouvrage identifie les (res) sources et explore les démarches qui permettraient de développer ce sentiment d’auto-efficacité dans l’apprentissage des langues. Ce sentiment d’efficacité pourrait amener l’élève à considérer les langues qu’il connaît comme un répertoire plurilingue potentiel à sa disposition dans lequel il peut puiser. Pour ce, l’auteure analysera cette théorie l’appliquant à l’apprentissage du français en contexte valdôtain, en s’appuyant sur une pédagogie de la créativité afin de promouvoir ce sentiment chez et avec des élèves du secondaire dans un environnement bi-plurilingue.
Show Summary Details
Restricted access

Conclusion. Les perspectives futures de recherche

Extract



Evaluer le SEP offre un nouvel instrument de mesure au chercheur pour regarder différemment le système éducatif et en tirer une analyse non pas en termes de réussite ou de niveau, mais de perception de l’apprentissage dans une perspective qui en prédit la dynamique. Il permet de véritablement centrer son attention sur l’apprenant pour proposer ensuite de nouvelles pistes didactiques à l’enseignant. Un élève, qui ne se perçoit pas prêt à affronter une tâche spécifique étudiée en classe, implique qu’il n’est pas encore prêt à passer à l’évaluation sommative. Il serait intéressant de penser un parcours avec la réalisation période d’une évaluation formative du SEP qui aboutirait, en fonction des résultats, soit à l’évaluation sommative soit à la régulation du parcours à réaliser avant d’en arriver à l’évaluation.

Cette recherche ouvre ainsi une perspective future sur une analyse longitudinale du SEP des apprenants qui consisterait à mettre en oeuvre cette pédagogie et à mesurer et analyser l’évolution du SEP. Une étude longitudinale sur un échantillon restreint d’apprenants de différents établissements pourrait aussi analyser l’évolution du SEP durant leurs cinq années de lycée dans une pédagogie plus traditionnelle.

Par ailleurs, notre enquête quantitative a été conçue pour évaluer la mesure du SEP linguistique des apprenants valdôtains. Les résultats ont permis de s’interroger sur la 4ème épreuve de français en Vallée...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.