Show Less
Restricted access

Le sentiment d’efficacité personnelle d’élèves en contexte plurilingue

Le cas du français au secondaire dans la Vallée d’Aoste

Series:

Isabelle Puozzo

Le sentiment d’efficacité personnelle est un facteur important à prendre en compte dans tout apprentissage. La perception que l’élève a de ses propres compétences influence considérablement son implication, sa persévérance et la réussite de ses apprentissages. Elle peut également favoriser le processus d’autorégulation qui a, lui aussi, un impact sur le parcours de l’élève. L’auteure part de l’idée que développer le sentiment d’auto-efficacité chez les apprenants, notamment de langues, peut l’aider à construire ses compétences et l’envie d’apprendre tout au long de la vie. Cet ouvrage identifie les (res) sources et explore les démarches qui permettraient de développer ce sentiment d’auto-efficacité dans l’apprentissage des langues. Ce sentiment d’efficacité pourrait amener l’élève à considérer les langues qu’il connaît comme un répertoire plurilingue potentiel à sa disposition dans lequel il peut puiser. Pour ce, l’auteure analysera cette théorie l’appliquant à l’apprentissage du français en contexte valdôtain, en s’appuyant sur une pédagogie de la créativité afin de promouvoir ce sentiment chez et avec des élèves du secondaire dans un environnement bi-plurilingue.
Show Summary Details
Restricted access

Introduction

Extract



1.Le sentiment d’efficacité personnelle et l’apprentissage : un concept à développer dans le référentiel de compétences de l’enseignant

Un enseignant professionnel qualifié construit tout au long de sa carrière son portfolio de compétences, en fonction du contexte dans lequel il se trouve pour tenter de résoudre les problèmes auxquels il est confronté, mais aussi, en fonction des avancements théoriques de sa discipline, pour enrichir sa didactique afin de s’insérer dans un processus d’enseignement/apprentissage fondé sur une meilleure compréhension des enjeux globaux et sur une palette élargie d’instruments à sa disposition.

L’enseignant s’appuie sur une compétence professionnelle complexe (Grange Sergi, 2006 ; Piccardo, 2010) dont le modèle actuel est celui du « praticien-réfléchi » (Altet, 2001, p. 30) qui fonde la démarche professionnelle sur l’alternance durable d’allers-retours entre la théorie et la pratique dans leur fécondation réciproque. La formation enseignante est elle-même devenue complexe et interdisciplinaire avec l’apprentissage de connaissances et de compétences qui relèvent à la fois de la didactique des disciplines, des sciences de l’éducation, de la sociologie, de la philosophie, des disciplines littéraires et artistiques, etc. Dans le référentiel de compétences professionnelles et pluridisciplinaires de l’enseignant, nous nous attacherons plus particulièrement à l’apport de la psychologie, pour enrichir la didactique de l’enseignement/apprentissage des langues.

Ce décloisonnement des compétences du professionnel induit non seulement une ingénierie formation en...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.