Show Less
Restricted access

Le jugement professionnel, au cœur de l’évaluation et de la régulation des apprentissages

Series:

Edited By Lucie Mottier Lopez and Walther Tessaro

Le jugement professionnel est au cœur des pratiques d’enseignement. Il représente un enjeu crucial pour l’évaluation formative et certificative des apprentissages des élèves. Il oriente le regard sur les compétences professionnelles nécessaires à l’exercice d’une évaluation pédagogique de qualité, inscrite dans un cadre éthique et déontologique. À travers le jugement professionnel, l’ouvrage a pour objectif de mieux comprendre le caractère complexe de l’évaluation située des apprentissages des élèves. Les chapitres présentent des recherches menées dans différents ordres d’enseignement et contextes de formation. Les auteurs ont choisi diverses entrées de problématisation : pratiques de notation, implication de l’élève dans l’évaluation, régulations dans des situations d’évaluation de compétences, négociation des cultures d’évaluation y compris au-delà de la salle de classe.
Show Summary Details
Restricted access

La correction de dissertations: nouveau regard sur la construction des jugements des évaluateurs

Extract



Rémi Goasdoué, Marc Vantourout et Diane Bedoin

LA MESURE CONTRE LE JUGEMENT DES ENSEIGNANTS

Les travaux sur la correction de copies ont durablement été marqués par les recherches pionnières de Laugier et Weinberg (1927) sur la notation (pour une synthèse, Piéron, 1963). Quoiqu’ils formulent explicitement ce souhait, ces auteurs n’ont pas vraiment contribué à développer une psychologie des évaluateurs. Ils ont cependant montré de manière objective le caractère subjectif de la notation et apporté des arguments statistiques aux critiques déjà nombreuses des procédés d’évaluation scolaire. En effet, bien avant les travaux menés en sociologie de l’éducation dans les années 1960-1970, les docimologues reprochaient aux examens traditionnels de contribuer à la reproduction des inégalités sociales. C’est donc dans un souci de démocratisation scolaire que leurs travaux «critiques» ont promu des procédés de mesure contre les épreuves traditionnelles, ces procédés étant issus notamment des premières mesures de l’intelligence. Conséquemment, la question des divergences entre évaluateurs et des injustices qu’elles suscitent ont donc durablement monopolisé l’attention.

L’effet saisissant du constat des divergences entre évaluateurs, maintes fois répété, a conduit à polariser les travaux ultérieurs sur les sources de divergences avec l’intention implicite de mieux les contrôler. Le jugement des enseignants est fondamentalement considéré comme biaisé, la note mise par un enseignant, conformément aux principes de la mesure, n’...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.