Show Less
Restricted access

Le jugement professionnel, au cœur de l’évaluation et de la régulation des apprentissages

Series:

Lucie Mottier Lopez and Walther Tessaro

Le jugement professionnel est au cœur des pratiques d’enseignement. Il représente un enjeu crucial pour l’évaluation formative et certificative des apprentissages des élèves. Il oriente le regard sur les compétences professionnelles nécessaires à l’exercice d’une évaluation pédagogique de qualité, inscrite dans un cadre éthique et déontologique. À travers le jugement professionnel, l’ouvrage a pour objectif de mieux comprendre le caractère complexe de l’évaluation située des apprentissages des élèves. Les chapitres présentent des recherches menées dans différents ordres d’enseignement et contextes de formation. Les auteurs ont choisi diverses entrées de problématisation : pratiques de notation, implication de l’élève dans l’évaluation, régulations dans des situations d’évaluation de compétences, négociation des cultures d’évaluation y compris au-delà de la salle de classe.
Show Summary Details
Restricted access

Orthographe grammaticale: effet de trois interventions manipulant le coût cognitif, l’autoévaluation et le feedback sur la performance et le sentiment d’efficacité personnelle

Extract



Marie Van Reybroeck, Jessica Penneman, Charline Vidick et Benoît Galand

Les élèves de début secondaire sont en difficulté pour gérer les règles d’accord grammatical lors d’une production écrite de textes, alors même qu’ils connaissent les règles et sont capables de les appliquer dans un exercice ciblé (Nadeau, 1995). Disposer de pratiques pédagogiques qui permettent aux élèves d’automatiser l’application de ces règles s’avère de ce fait nécessaire. En termes de processus cognitifs, l’acquisition d’une règle semble se faire en grande partie à l’aide d’une application répétée, volontaire et intentionnelle de la règle par les élèves. Selon Anderson (1996), l’automatisation d’une telle procédure nécessite de réduire le nombre d’étapes nécessaires à la production et de supprimer des indices conscients pour rendre la procédure progressivement plus rapide. Basé sur ce postulat d’une automatisation progressive, cet article propose (i) d’évaluer les bénéfices d’une intervention proposant une augmentation progressive du coût cognitif d’une série d’exercices. De plus, étant donné le caractère intentionnel du processus dans le chef des élèves, la question est posée de savoir si (ii) une pratique d’autoévaluation et (iii) un feedback de l’enseignant portant sur la progression dans la tâche permettraient une autorégulation et une automatisation progressive des règles, améliorant à la fois la performance mais aussi le sentiment d’efficacité personnelle des apprenants. ← 125...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.