Show Less
Restricted access

Le jugement professionnel, au cœur de l’évaluation et de la régulation des apprentissages

Series:

Lucie Mottier Lopez and Walther Tessaro

Le jugement professionnel est au cœur des pratiques d’enseignement. Il représente un enjeu crucial pour l’évaluation formative et certificative des apprentissages des élèves. Il oriente le regard sur les compétences professionnelles nécessaires à l’exercice d’une évaluation pédagogique de qualité, inscrite dans un cadre éthique et déontologique. À travers le jugement professionnel, l’ouvrage a pour objectif de mieux comprendre le caractère complexe de l’évaluation située des apprentissages des élèves. Les chapitres présentent des recherches menées dans différents ordres d’enseignement et contextes de formation. Les auteurs ont choisi diverses entrées de problématisation : pratiques de notation, implication de l’élève dans l’évaluation, régulations dans des situations d’évaluation de compétences, négociation des cultures d’évaluation y compris au-delà de la salle de classe.
Show Summary Details
Restricted access

Introduction

Extract

de la quatrième partie

Les parties précédentes de l’ouvrage ont porté sur les processus de jugement dans des évaluations formatives et certificatives en situation d’enseignement et d’apprentissage, dans différents contextes scolaires et de formation. Cette dernière partie de l’ouvrage problématise plus spécialement les dimensions collectives et culturelles de l’évaluation et de la régulation des apprentissages, déjà présentes évidemment en filigrane dans les chapitres présentés plus haut.

Évaluer des apprentissages est une activité foncièrement sociale, inscrite dans un projet politique et un cadre réglementaire qui l’instituent. Autrement dit, comme le souligne Barbier (1985), il s’agit d’une «activité délibérée, socialement organisée, aboutissant à la production d’un jugement» (p. 103). Elle suppose un cadre légal, des professionnels qui sont socialement responsables de mener à bien cette activité, une explicitation de leurs pratiques évaluatives et de l’instrumentation utilisée (cadres de référence, outils d’évaluation, procédures). Dans sa dimension formative, l’évaluation est une pratique pédagogique permettant de soutenir les apprentissages des élèves en planifiant l’enseignement de manière conséquente. Dans sa fonction certificative, c’est-à-dire débouchant sur la communication d’une attestation officielle, publique et permanente des acquis de l’élève (signifiés dans un bulletin scolaire, un certificat, un diplôme), l’évaluation interne de l’enseignant en tant qu’activité pédagogique devient un acte administratif qui, au plan juridique, est susceptible de contestations...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.