Show Less
Restricted access

Kritikfiguren / Figures de la critique

Festschrift für Gérard Raulet zum 65. Geburtstag / En Hommage à Gérard Raulet

Series:

Olivier Agard, Manfred Gangl, Françoise Lartillot and Gilbert Merlio

Diese Festschrift, die Gérard Raulet zu seinem 65. Geburtstag gewidmet ist, will den Dank des engeren Kreises seiner Kollegen und Schüler zum Ausdruck bringen, die von seiner Lehre und vom wissenschaftlichen Austausch mit ihm, insbesondere im Rahmen der von ihm 1982 gegründeten Groupe de recherche sur la culture de Weimar an der Maison des Sciences de l’Homme in Paris, entscheidende Anregungen erfahren haben. Die hier versammelten 27 Beiträge können nur einen bescheidenen Ausschnitt aus dem umfassenden Forschungsfeld widerspiegeln, das ihm zu seiner internationalen Anerkennung als Germanist, Ideengeschichtler und Philosoph verholfen hat.


Ce volume d’hommage dédié à Gérard Raulet à l’occasion de son soixante-cinquième anniversaire exprime la reconnaissance du cercle proche des collègues et élèves qui ont pu bénéficier de son enseignement et des échanges scientifiques entretenus avec lui, notamment au sein du Groupe de recherche sur la culture de Weimar qu’il a créé dès 1982 auprès de la Maison des Sciences de l’Homme de Paris. Les 27 contributions qui y sont réunies s’efforcent de donner un modeste reflet de l’immense champ des recherches qui lui a valu sa réputation internationale de germaniste, d’historien des idées et de philosophe.

Show Summary Details
Restricted access

La citoyenneté démocratique : le droit à la politique :Catherine Colliot-Thélène

Extract

Nous lions d’ordinaire la notion de citoyenneté à une appartenance à une communauté politique déterminée. La citoyenneté est toujours qualifiée : française, allemande, étatsunienne. Cette qualification est généralement nationale, mais il est aussi des formes de citoyenneté autres, supranationales, telle que la citoyenneté européenne aujourd’hui, ou distinguant des catégories de sujets à l’intérieur d’un empire, telle que la citoyenneté romaine dont Paul se réclamait pour exiger d’être jugé devant un tribunal particulier, la Cour suprême de l’empereur (Actes 25, 11) et de ne pas être soumis à des sanctions déshonorantes (la flagellation). La citoyenneté est un statut auquel sont attachés des droits politiques et juridiques spécifiques. En revendiquant sa citoyenneté comme un privilège, Paul signalait son appartenance à une société certes très différente des sociétés démocratiques modernes, fondées sur l’égalité des droits. Mais dans la mesure où la jouissance des droits politiques de citoyenneté demeure, dans les Etats démocratiques modernes, conditionnée par l’appartenance nationale, ils gardent quelque chose du privilège. L’étranger résident se les voit globalement refusés, ou accordés de façon extrêmement parcimonieuse. Seul le national est citoyen à part entière.

Les révolutions politiques de la fin du 18e siècle, en France et en Amérique, ont vu fleurir les Déclarations des droits de l’homme. Ce n’est pas faire preuve de chauvinisme que d’affirmer que la Déclaration...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.